• Frédéric Parmentier

Interview : ICN rencontre Frédéric Parmentier, concepteur de l'atelier Nudge Music Management



Merci à Laetitia Protto, chargée de communication à ICN, de m’avoir accordé cette interview témoin de cette heureuse expérience d’enseignement qui place MaZIc au coeur de sa vocation de dessiner les contours d’une nouvelle discipline, un nouvel art managérial, notamment auprès des managers de demain.

De la naissance de l'atelier Nudge Music Management, aux annonces sonores réalisées par les étudiants pour la SNCF, tous les aspects de cette magnifique aventure sont relatés par le menu.

Bonne lecture...



ICN - Comment est né l’atelier Nudge Music management proposé par Christophe RETHORE et toi-même aux étudiants du programme Grande Ecole ?

Frédéric - J’ai créé le Nudge Musique Management comme discipline instrumentale du bien-être et de la performance en entreprise, au carrefour de la mobilisation émotionnelle, de la gestion cognitive, de l’harmonie fédérative et de la muse inspirante et créatrice. Ces 4 principes musicaux rentrent en résonance avec des stratégies de QVT, d’engagement, de marque et de culture d’entreprise. Concrètement, ce conseil en management via la musique s’articule autour de 3 services : enseignement/ formation, playlists adaptées à des problématiques managériales, production artistiques dédiées à la marque (sound design et hymne). Christophe RETHORE m’a d’abord sollicité il y a 2 ans pour utiliser ma société naissante, MaZic, comme cas d'utilisation en formation continue pour les MBA. S’étant intéressé à cette proposition innovante, il m’a ensuite donné carte blanche afin que je construise un atelier reprenant ce concept qui s’inscrit pleinement dans la logique ATM à la croisée des arts, des sciences comportementales et économiques.

ICN - Comment s’est déroulé l’atelier cette année ?

Frédéric - L’atelier a représenté environ 90 heures réparties sur deux semestres. Etant novice dans l’enseignement après une carrière de plus de 20 ans de direction de BU Retail, je n’avais pas imaginé à quel point la transmission auprès des managers de demain pouvait être aussi gratifiante. Mon expérience managériale dans le retail, mes connaissances acquises dans des domaines aussi variés que le Nudge, les neurosciences, la production musicale, et ma volonté de dessiner le futur d’un management tant efficace que bienveillant ont semble-t-il trouver un écho favorable auprès d’une génération qui compte bien contribuer à un changement de pratiques dans le monde du business. Contacté en fin d’année par la SNCF souhaitant donner davantage d’impact à ses annonces en gare, j’ai initié un partenariat entre Mazic, BVA et le Corporate Lab d’ICN. C’est dans ce cadre que les étudiants élaborent depuis janvier les annonces qui peut être résonneront demain dans les 3 000 gares françaises. Un défi pour ces « jeunes gens » qui pour la plupart n’avaient ni connaissances musicales, ni de production ! Je dois remercier Christophe et toutes les parties prenantes d’ICN, d’avoir donné enthousiasme et moyens financiers à ce projet. Non seulement des mini studios d’enregistrement ont été acquis, mais nous avons aussi bénéficié de l’intervention d’éminents spécialistes dans leurs domaines. Je pense à Éric SINGLER et Etienne BRESSOUD de BVA pour le Nudge, ainsi qu’à Emmanuel BIGAND et Hervé PLATEL, références dans la neuropsychologie. S’il m’est impossible de m’exprimer au nom des étudiants, il me semble à travers leurs témoignages pouvoir dire qu’ils sont d’ores et déjà conquis à la cause du Nudge Musique Management et qu’ils en tireront partie dans leurs activités.



ICN- Diffuses-tu de la musique dans le cadre de ton atelier ? Si oui, quelle en est la raison au-delà du simple plaisir ?

Frédéric - La musique vient rythmer chaque atelier, illustrer le propos, inspirer les étudiants, mobiliser leur attention et il me semble leur apporter un vecteur de connaissance et de convivialité tant utiles de nos jours. Nous avons beaucoup travaillé sur l’association des différents styles musicaux d’aujourd’hui et d’hier, dans la performance managériale, que ce soit dans une démarche marketing identitaire, dans un souci de motivation, de créativité ou fédératif. Il me semble nécessaire et passionnant qu’une école comme ICN reprenne les principes fondamentaux pédagogiques qui existent depuis la nuit des temps. La musique a toujours été le vecteur essentiel de la transmission. Aucun hasard que cela fut théorisé par Platon, Pythagore et autres. Le fait qu’aujourd’hui la musique soit réduite à la portion congrue m’a toujours paru suspect d’une époque qui a perdu ses fondements et sa boussole. Il serait temps de « rendre à Cesar ce qui lui appartient » dans le domaine pédagogique. Autrement dit ou mieux, chanté : ”Get back to where you once belonged”.

ICN - Peut-on manager une business school et plus généralement une entreprise ou un lieu de travail en musique ? Est-ce une bonne idée d’un point de vue de la qualité de vie au travail, de la cohésion d’équipe et de la performance ?

Frédéric - L’exemple en est largement fourni dans le retail d’où je tire mon expérience. Si dans un commerce, la musique agit sur l’accueil, favorise une expérience client et collaborateur conviviale, renforce l’identité de marque, influe sur la performance et le comportement d’achat, il serait pour le moins curieux que ce ne soit pas un instrument utilisable dans tout contexte sociétal. DMC - Nous offrirais-tu un morceau de musique en forme de coup de pouce ? Frédéric - Je vous offre avec plaisir un scoop. Ma dernière création est disponible en cliquant le bouton play de mon site www.mazic.biz où vous retrouverez des playlists qui donnent le fameux « coup de pouce ». Un nudge en somme.

88 vues0 commentaire